Monnaie forte ou faible : Avantages ou inconvénients?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Avoir une monnaie forte ou faible comporte des avantages et des inconvénients économiques pour les pays concernés. Selon que l’on est une entreprise, un État endetté ou un touriste à l’étranger, la situation est différemment subie ou souhaitée.

Prenons un exemple précis : En 2002, au lancement de l’Euro, un touriste français qui se rendait aux Etats-unis devait sortir de son porte-monnaie 17 euros pour régler une addition de 15 dollars. En mars 2008, la même addition de 15 dollars ne revient plus à ce touriste qu’à 9.5 euros ! Entre-temps, l’euro s’est renforcé et le dollar affaiblit. Avoir une monnaie forte, c’est avoir un pouvoir d’achat plus important pour acheter des produits facturés dans des monnaies plus faibles.

Monnaie forte ou faible : les touristes et les entreprises pas forcément d’accord

Pour les entreprises ou l’état, avoir une monnaie forte permet de :

  • réduire la facture du pétrole(en dollar).
  • limiter la hausse des prix.
  • diminuer le coût du crédit (taux d’intérêt faibles, inflation faible). Ces taux de crédit faible permettent également aux états très endettés des remboursements à moindre coût.

A contrario, une monnaie trop forte,freine les exportations car les produits locaux sont moins compétitifs et favorise les importations. La Chine a maintenu pendant longtemps sa devise à un niveau faible pour favoriser sa politique d’exportation. Mais cela a eu un effet pervers à l’intérieur car le niveau de vie des Chinois a considérablement augmenté. C’est donc pour ça qu’actuellement elle réévalue doucement sa monnaie.

Une monnaie faible par contre va sortir son épingle du jeu pour faire venir les touristes. Et dans cette période de crise, les consommateurs cherchent toujours à faire des économies. Leurs budgets vacances à l’étranger sont donc regardés de plus près. Et c’est ainsi que les pays comme le Brésil ou l’Afrique du Sud ont la côte cette année. Le Real Brésilien ayant perdu 14% sur l’Euro en 1 an et le Rand 7%.

Alors avant de voyager et de traverser plusieurs fuseaux horaires, vérifier les conversions de vos devises……

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »